Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La Redadeg vient de passer à Brec'h le 28 mai 2014 à 4h30

Publié le par Deskamp

La Redadeg ,course pour la langue bretonne est partie de Morlaix ce week-end et elle vient de passer sur la commune de Brec'h ce matin mercredi 28 mai à 4h30 du matin.

Nous étions une bonne vingtaine de courageux à courir dans les rue de Brec'h avec les parents, quelques enfants bilingues de l'école du Pont-Douar et sympathisants de la culture et de langue bretonne du pays d'Auray .Pour l'école du Pont Douar et pour Deskamp-Divyezh 2 km on été achetés (KM 749 et Km 751) en faisant une boucle dans le bourg pour passer 2 fois devant l'école et poursuivre vers Corn er Houet et la route de Landaul-Locoal-Mendon.

En passant devant l'école nous avons pu admirer les jolis dessins de tous les enfants avec des messages d'encouragement en français et en breton pour les coureurs de la Redadeg.En attendant la course Lucie et Patricia (Enseignantes bilingues) avaient préparé le café et les croissants dans la salle des maîtres .Un moment convivial très apprécié par nos grands sportifs du moment . La course de 1500 km à travers la Bretagne continue toujours pour arrivée à Glomel le 31 mai.

La Redadeg, course pour la langue bretonne le 28 mai à 4h30 du matin à Brec'h
La Redadeg, course pour la langue bretonne le 28 mai à 4h30 du matin à Brec'h
La Redadeg, course pour la langue bretonne le 28 mai à 4h30 du matin à Brec'h
La Redadeg, course pour la langue bretonne le 28 mai à 4h30 du matin à Brec'h
La Redadeg, course pour la langue bretonne le 28 mai à 4h30 du matin à Brec'h
La Redadeg, course pour la langue bretonne le 28 mai à 4h30 du matin à Brec'h
La Redadeg, course pour la langue bretonne le 28 mai à 4h30 du matin à Brec'h
La Redadeg, course pour la langue bretonne le 28 mai à 4h30 du matin à Brec'h
La Redadeg, course pour la langue bretonne le 28 mai à 4h30 du matin à Brec'h
La Redadeg, course pour la langue bretonne le 28 mai à 4h30 du matin à Brec'h
La Redadeg, course pour la langue bretonne le 28 mai à 4h30 du matin à Brec'h
La Redadeg, course pour la langue bretonne le 28 mai à 4h30 du matin à Brec'h
La Redadeg, course pour la langue bretonne le 28 mai à 4h30 du matin à Brec'h
La Redadeg, course pour la langue bretonne le 28 mai à 4h30 du matin à Brec'h
La Redadeg, course pour la langue bretonne le 28 mai à 4h30 du matin à Brec'h
La Redadeg, course pour la langue bretonne le 28 mai à 4h30 du matin à Brec'h
La Redadeg, course pour la langue bretonne le 28 mai à 4h30 du matin à Brec'h
La Redadeg, course pour la langue bretonne le 28 mai à 4h30 du matin à Brec'h

La Redadeg, course pour la langue bretonne le 28 mai à 4h30 du matin à Brec'h

Partager cet article

Repost 0

LA REDADEG 2014 ET LE TOUR DE BRETAGNE PASSERA A BREC’H LE 28 MAI 2014

Publié le par Deskamp

LA REDADEG 2014 ET LE TOUR DE BRETAGNE PASSERA A BREC’H LE 28 MAI 2014

Course pour la langue bretonne dans le pays d’Auray : les préparatifs vont bon train

1 Euros pour 10m ou 100 Euros pour 1km

L'équipe du pays d'Auray de la Redadeg, course pour la langue bretonne, s'est réunie plusieurs fois dans les locaux de Kerlenn Sten Kidna, à Auray, afin de préparer l'édition 2014.

Créée en 2008, la course vivra sa quatrième édition. Il s'agit d'un relai qui partira de Morlaix le samedi 24 mai pour passer en pays d'Auray le mercredi 28. Arrivée à Glomel le samedi 31 mai. 1.500 km parcourus nuit et jour par des relayeurs de tous âges, enfants et adultes. Les 1.500 km sont vendus, 100 euros le km, afin de financer des projets en faveur de la langue bretonne.

Il est vrai que la Redadeg est un beau projet, la course en elle-même est vendue kilomètre par kilomètre au prix de 100 € du kilomètre, à des particuliers, des associations, des collectivités ou des entreprises. La somme récoltée par la vente des kilomètres sert pour 50 % à financer Diwan, les 50 % restant financent des projets en langue bretonne proposés par des associations dans tous les domaines de la vie publique. Les associations locales de div yezh peuvent d'ailleurs répondre aux appels à projet, comme cette année div yezh bro Roazhon, qui a initié un projet de livres en breton "Levrioù e Brezhoneg, mar plij!". De nombreuses animations, organisées par des associations locales et qui peuvent être gratuites ont lieu autour de la course. D'ores et déjà des animations nocturnes sont envisagées, notamment par certains bagadoù... La veille, mardi 27 mai, la Redadeg passera par Vannes (à midi), où un rassemblement des établissements scolaires bilingues aura lieu (à la Rabine). Les écoles du pays d'Auray sont invitées à y participer. Un fest-deiz y aura lieu dans l'après-midi.

En pays d'Auray, des animations auront lieu pour promouvoir la Redadeg.

Les participants se sont donnés rendez-vous le samedi 3 mai pour une formation à la sécurité (accompagnement du convoi), et une séance de travail manuel l'après-midi (préparation des panneaux kilométriques et des tee-shirts des coureurs). Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.

Cette année La course passera par Camors, Pluvigner, Brec'h, Landaul, Locoal-Mendon, entre 2 h et 6 h 30 du matin.

A BREC'H la course passera le 28 mai à 4h30 du matin

Il y a deux ans les sympathisants de la langue bretonne de Brec'h , les parents des classes bilingues, Deskamp-Divyezh, l'école du Pont-Douar avec les enseignants bilingues et les enfants ainsi que la commune de Brec'h avaient participé et acheté des mètres qui ont fait 2 kilomètres pour la Redadeg sur Brec'h (Route d'Auray Kerstran - Locoal Mendon) par le biais de carnets de tickets prévus à cette fin. Un ticket de 5 euros = 50 m ou 1 euros = 10 m . Rien à gagner, c'est juste une façon de participer et de soutenir la Redadeg.

Pour participer et soutenir la langue bretonne,nous avons des carnets à disposition des enseignants . Un ticket de 5 euros = 50 m ou 1 euros = 10 m . L’occasion de partager un moment de convivialité et de montrer notre volonté de faire vivre ensemble la langue bretonne. Merci pour votre soutien

Contacts : Christian Le Meut : 06.86.70.94.01/Jerald ar Gov 06.65.25.65.64.

Deskamp-Divyezh Brec’h : 06.62.91.23.65 : jp.le-coguic@orange.fr

christian.le-meut@wanadoo.fr http://www.ar-redadeg.org

Redadeg 2014 à Brec'h le 28 mai à 4h30 du matin

Redadeg 2014 à Brec'h le 28 mai à 4h30 du matin

Reunion de préparation de la Redadeg à Auray (Locaux de Stenkidna)

Reunion de préparation de la Redadeg à Auray (Locaux de Stenkidna)

Partager cet article

Repost 0

Div Yezh Breizh en assemblée générale à Pontivy Samedi 12 avril 2014

Publié le par Deskamp

Div Yezh. L'école bilingue en progression

15 avril 2014 (Télégramme)

L'assemblée générale de l'association régionale Div Yezh, pour l'enseignement du breton à l'école publique, s'est tenue, samedi, à l'école Paul-Langevin. Avec une progression de 6,5 % d'inscrits, la filière bilingue se porte bien : 6.662 élèves ont fait leur rentrée, en septembre 2013, dans 93 écoles, 18 collèges et six lycées bretons. D'où la nécessité, pour Div Yezh, d'améliorer les conditions d'apprentissage, en s'appuyant sur la charte européenne des langues régionales ou minoritaires qui pourrait être ratifiée par la France. L'indispensable serait d'obtenir des outils pour que les langues régionales aient un statut et une sécurité juridique. « Notre ambition est que l'enseignement bilingue fasse l'objet d'une véritable politique de développement et que nous passions, de la part de l'institution, d'une simple réponse à la demande, à un plan pluriannuel d'offre en enseignement bilingue », expliquent David Redoute et Anthony Le Crom, coprésidents de Div Yezh.

Inquiétudes à Paul Langevin

En clair, ne pas attendre la demande de parents, mais proposer l'apprentissage dès la classe de grande section. « Ce sera possible si les enseignants sont formés, si les moyens sont conséquents et si les postes ne sont pas supprimés comme il en est question à Paul-Langevin par exemple. Il semblerait que le demi-poste mis sur la sellette serait maintenu, mais au détriment de la maternelle. Qu'en est-il si on déshabille Paul pour habiller Jean » ? Pour Div Yezh, les enveloppes budgétaires doivent être allouées à la formation sur un cursus de trois ans. Elle réclame une réforme du Capes, une augmentation de postes au concours, un environnement bilingue y compris pour les Agents spécialisés des écoles maternelles (Atsem). Les coprésidents ont contacté la nouvelle équipe municipale afin d'obtenir leur soutien.

 l’association Div Yezh Breizh tenait son assemblée générale à Pontivy sous la présidence de MM. Antony Le Crom et David Redouté

l’association Div Yezh Breizh tenait son assemblée générale à Pontivy sous la présidence de MM. Antony Le Crom et David Redouté

Brec'h Pont-Douar 5 semaines sans enseignante (Télégramme 28 mars 2014)

Partager cet article

Repost 0

Langue bretonne. Elle s'invite au débat avec Ti Douar Alre

Publié le par Deskamp

Auray

Langue bretonne. Elle s'invite au débat avec Ti Douar Alre

20 mars 2014 (Télégramme)

MUNICIPALES 2014

La langue bretonne s'est invitée au débat des municipales. Ti Douar Alré, fédération de promotion de la culture bretonne dans le pays d'Auray, a envoyé un questionnaire à une soixantaine de listes du territoire communautaire sur leur action pour la langue lorsqu'ils seront élus. « Nous avons eu une vingtaine de retours, ce qui n'est pas mal du tout », se réjouit Daniel Carré, vice-président de Ti Douar Alré. Le nombre plutôt satisfaisant de réponses va de pair avec l'intérêt manifeste des candidats pour la langue bretonne : « Nous n'avons pas eu de mauvaises surprises, continue Daniel
Carré. Au contraire même, un grand nombre de candidats ont saisi l'enjeu de la langue et de la culture bretonnes ». Le nombre de listes qui intègrent un ou plusieurs mots en breton en est le parfait révélateur, ce qui, pour l'association alréenne, aurait été impossible il y a à peine dix ans. Le questionnaire comportait huit propositions d'engagement à compétence municipale, et quatre à compétence communautaire, sur des sujets précis, tels que la nomination d'un référent « langue bretonne », la signalétique, l'intégration de la langue dans les rythmes périscolaires ou encore l'aide au financement de crèches bilingues. À ces douze questions, beaucoup de listes ont pris de réels engagements auprès de Ti Douar Alré, en répondant clairement et de manière franche. Des promesses à tenir Les candidats sont-ils sincères, ou alors est-ce l'avertissement de publication des réponses sur le site de l'association ? Ti Douar Alré assume volontiers le rôle de « lobby » qu'il tient en faveur de la langue bretonne. Et enfonce le clou : « Nous serons là pour veiller à ce que les maires respectent leurs engagements », prévient le vice-président. Pratique Les résultats de l'enquête sont disponibles à partir d'aujourd'hui, liste par liste sur le site internet de Ti Douar Alre : http://www.tidouaralre.com

Langue bretonne, elle s'invite au débat avec Ti Douar Alre (Télégramme)

Réponses du questionnaire Ti Douar Alré

Partager cet article

Repost 0