Donnons un avenir à l'école publique (Divyezh)

Chères adhérentes et adhérents,

 

Donnons un avenir à l'école publique.

 

 

Aujourd'hui, le ministère supprime un poste d'enseignant sur deux partant à la retraite alors que la population du Morbihan ne cesse d'augmenter.

Face à la suppression de postes d'enseignants, l'Inspection académique a décidé de "supprimer" des élèves, c'est-à-dire de ne pas tous les compter.

"Quant aux enfants de deux ans, nous estimons qu'il y en a beaucoup trop dans les écoles " (Inspecteur d'Académie du Morbihan, Ouest-France du 11 mars 2010).

Décisions catastrophiques pour les élèves, les familles et l'école publique dans le Morbihan.

40 fermetures de classes pour 12 ouvertures : plusieurs centaines d'élèves présents et inscrits dans les écoles ne sont pas comptés, d'où une augmentation des moyennes à 35 élèves par classe en maternelle et 29 en élémentaire.

 

Ces mesures ne sont pas acceptables.

Pour donner un avenir à notre école publique, la FCPE, DIV YEZH, les syndicats enseignants, les associations de l'école publique, les associations d'élus, le "Collectif maternelles en danger" appellent les familles, les élus, les enseignants à :

 

  • se rassembler devant l'école mardi 30 mars à la fin des classes pour l'envoi d'une motion au Préfet du Morbihan
  • occuper, si les parents et/ou les élus le décident, les écoles le mardi 30 mars.
  • se rassembler mercredi 31 mars devant les inspections départementales de l'éducation nationale à 17 h 30.

 

P.J : le modèle de fax pour M. Le Préfet.

 

Paul Molac