Des livres en breton à la médiathèque de Brec'h

BRECH

Médiathèque. Remise de livres en breton

1 mars 2010 – Le Télégramme d’Auray

Depuis sa création en 1996, la bibliothèque de Brec'h a toujours disposé d'un fonds de livres en breton, constitué en partie par un don privé. Depuis trois ans, ce don est enrichi par l'association Kerlenn Sten Kidna, qui a signé une convention dans ce sens avec la commune. Le 27février, à 11h30, en présence de Paul Baudic, maire, et de Laurence Laigo, adjointe à la culture, Christian Le Meut, président de l'association, a remis une cinquantaine de titres en breton. Environ 60 à 70livres en breton sont édités chaque année pour une clientèle potentielle de 100.000 lecteurs. 
BD, romans, nouvelles, poésie... 
Les livres remis sont divers (bandes dessinées pour adultes et enfants, romans, nouvelles, recueils de proverbes, poèmes...), il peut s'agir de traduction comme de livres directement écrits en breton et s'adressent à tous publics. Pour les plus jeunes, on trouve des traductions de «Léo et Popi», qui serviront certainement pour la crèche bilingue, dont l'ouverture est prévue en septembre. De nombreux ouvrages pour enfants et adolescents sont également proposés aux enfants de la filière bilingue de l'école du Pont-Douar, voisine de la médiathèque. Pour les adultes, il y a des classiques traduits en breton: Kafka, Pouchkine, Mérimée... Christian Ferré, animateur culturel de la commune, a suggéré de prévoir une lecture en breton, dans le cadre «d'un Automne autrement». Le prochain événement littéraire, organisé par Stenn Kidna, sera la remise du second prix littéraire, organisé avec la commune du Bono, fin mars. Cette année, ce prix récompensera un livre de nouvelles en breton et sera couvert par «Webnoz», émission en breton sur le Web.

 

Des actions pour faire lire et parler le breton - Brec'h

dimanche 28 février 2010  Le Ouest-France

 

Sten Kidna a proposé, hier à la médiathèque, un rendez-vous Lennomp assampl (Lisons ensemble) ! L'occasion pour les bretonnants du pays d'Auray de présenter et de commenter en breton livres ou journaux lus récemment par les participants. Christian Le Meut, président de Sten Kidna, a mis à la disposition de la médiathèque une cinquantaine d'ouvrages en breton, une sélection destinée à tous les publics, enfants, adolescents, adultes, dans le cadre d'un partenariat entre l'association et la municipalité.

Paul Baudic, maire, a souhaité que la médiathèque puisse quantifier la consultation de ces ouvrages, l'informatique devant permettre de recenser le nombre et le type de consultants. « Les enfants de l'école, une fois par semaine viennent à la médiathèque et ce fonds breton est apprécié », ont commenté les parents de l'école bilingue du Pont-Douar.

Un tour de table permettait d'évoquer les lectures publiques mises en place par Christian Ferré à la médiathèque. Ces lectures pourraient se décliner en breton et même en veillées traditionnelles dans le site de Saint-Dégan. Pour Sten Kidna, « la transmission, c'est une des formes du lien social ».